Le Processus de Création Artistique

Il y a 7 ans, j'ai appris une méthode de créativité qui m'a permis de repousser mes limites. Je vous la partage aujourd'hui ! [Je l'ai un peu adapté au fur et à mesure, mais je l'ai apprise durant ma formation en BTS Design de mode et je l'utilise toujours !]

J'ai toujours été intéressée par la créativité, l'idée de fabriquer quelque chose de mes mains. Mais je n'ai jamais eu de don, de facilités, ou de savoir-faire inné. J'ai tout appris durant mes études  [Bac Arts Appliqués, BTS Design de Mode, Ecole de Mode (Mod'Art)]

Cela signifie que vous pouvez, vous aussi, devenir créatif et utiliser cette méthode !

Voici les 6 étapes que j'utilise pour créer des collections pour Flo Home Delight.

1. La recherche de mots-clés

Au début de chaque collection, j'ai déjà une idée de ce dont j'ai envie.

Au départ, quand j'ai appris à créer des collections à l'école, c'était les professeurs qui nous donnaient des thèmes généraux, et chacun allait dans la direction qui lui plaisait.

Au fur & à mesure, à force de créer, on commence à trouver son style, ses goûts, ses inspirations récurrentes. Et l'on a moins besoin de quelqu'un d'autre pour nous donner un thème, nos envies apparaissent d'elles-même. [Mais oui, cela peut prendre du temps ; pour moi c'était environ 3-4 ans avant d'être totalement autonome sur mes projets]

Je pars donc de mes inspirations du moment : cela peut être différentes choses, et chaque personne a ses propres sources d'inspiration.

J'aime bien partir d'un mot-clé, d'une notion un peu abstraite, qui va stimuler ma créativité.

Je suis partie, pour la collection qui allait devenir la collection Néosmock, de l'idée de rêverie, quelque chose de flottant, d'immatériel, de léger, de poétique. J'avais aussi envie de créer un motif répétitif, mais avec des formes douces et organiques.

Je commence par brainstormer des mots-clés qui se rapprochent de ces idées, afin de trouver d'autres références, d'élargir mes recherches.

Je cherche alors des références qui pourraient retranscrire cet univers : photographies, mode, architecture, art, nature .... Toutes les photos qui se rapprochent de l'idée que je veux exprimer dans ma prochaine collection se retrouvent dans un tableau Pinterest. [Retrouvez le compte Pinterest de Flo Home Delight !]

 

  Moodboard Neosmock Flo Home Delight

2. Le Moodboard

Après avoir récolté suffisamment d'images, je choisis les plus pertinentes, celles qui se rapprochent le mieux de mon idée, qui expriment le mieux l'ambiance que je veux donner à la collection. 

Je crée alors un moodboard : il me sert de synthèse visuelle, il retranscrit les émotions & les idées que je veux intégrer dans ma collection, mais avec des images.

Mes moodboard sont composés principalement d'images, mais aussi de mots-clés (les plus précis et pertinents possibles), et d'une gamme colorée.

La gamme colorée est un ensemble de couleurs que j'ai choisies, et ma future collection ne sera composée que de ces couleurs (ou presque). Je choisis ma gamme colorée en fonction des images que j'ai vues, qui m'inspirent le plus, et en fonction, encore une fois, des couleurs qui retranscrivent le mieux l'univers que je veux exprimer.

Pour mon univers léger, doux et poétique, j'ai donc privilégié les couleurs claires, pastel, le blanc et les transparences, plutôt que des blocs de noir et de couleurs vives.

Dans mes moodboards, j'essaye de mettre le moins possible de photos de textiles : je risque de rester trop proche de l'image de référence par la suite.

Carnets recherches textile Flo Home Delight
3. Les Recherches Textiles

C'est l'heure de mon étape préférée !

Une fois le moodboard prêt, je cherche dans mes caisses de tissu [Ce sont mes boîtes à trésor 😍 ; Imaginez de grandes boîtes, remplies de tissus ; depuis mini morceaux de quelques centimètres aux coupons de 3 mètres, des tissus par centaines, classées par couleur ou par type de tissu, j'adore fouiller dedans 🙊]

Je prends les matières qui reflètent le mieux mon moodboard : des mousselines, des soieries, des tissus transparents et pastel, et bien sûr, du Néoprène !

Avec ces matières, je vais faire ce que j'appelle des manipulations textiles : j'applique un effet à la matière afin de lui donner un autre rendu.

Les manipulations textiles, aussi appelées ennoblissements par les professionnels, les plus courantes sont : 

  • La teinture
  • L'impression
  • La broderie
  • Le plissage
  • Le délavage
  • ...

J'essaye quelques-unes de toutes ces techniques, j'en essaye de moins connues, j'essaye d'en inventer d'autres, je fais des essais d'une même technique sur différents tissus ...

C'est vraiment le moment de se lâcher ! De tout tester, sans se poser trop de questions, faire ce qui nous plaît, nous passe par la tête, essayer même si on n'a aucune idée du résultat final ! [C'est souvent comme ça que les meilleures surprises apparaissent, d'ailleurs 😍]

 

J'essaye donc tout ce qui est possible, et me retrouve avec une montagne d'échantillons & d'idées, prête pour la prochaine étape !


4. La Collection Textile

Avec toutes ces recherches, je dois maintenant trier, choisir les matières que je préfère.

Pour choisir, je regarde à nouveau mon moodboard, et élimine celles qui ne représentent pas l'ambiance que je recherche.

J'élimine aussi les choses qui me paraissent banales, déjà vues.

Avec un peu de chance, je trouve quelques matières qui me plaisent vraiment + qui correspondent à mon thème !

Si ce n'est pas le cas, si je ne suis pas satisfaite, je retourne à l'étape 3, et continue à tester des effets.

Je n'ai pas de nombre précis de matières à créer par collection [comme je suis à mon compte, je n'ai pas d'objectif de rendus, comme je pourrais l'avoir en travaillant pour une autre marque] mais je choisis celles qui m'inspirent, correspondent à mon moodboard & semblent apporter quelque chose de nouveau.

5. Le Développement Produit

Avec ma collection de textiles, je passe maintenant à l'étape concrète de création d'un produit final !

Par exemple, une fois que j'ai créé mon Néosmock, je réfléchis à ce que je pourrais faire avec : des vêtements ? Des coussins ? Des accessoires ? Des pochettes ?

J'essaye de fabriquer rapidement les objets qui m'inspirent.

Je crée toujours des objets en fonction de la matière. Avant de créer le Néosmock, je ne savais pas que j'allais faire des coussins ! Mais comme la matière est ultra moelleuse, qu'on a envie de s'allonger dedans, j'ai pensé aux plaids & aux coussins. [Les marques traditionnelles choisissent d'abord quels produits elles veulent créer, puis ensuite la matière qui va être utilisée ; chez moi, c'est l'inverse !]

 

Une fois que j'ai la matière + l'idée d'objet que je veux faire, je peux passer au développement produit proprement dit.

Cette étape est cruciale, même si c'est celle dont on entend le moins parler. Elle existe pour toute création d'objet, de vêtement, de meuble...

Il s'agit de passer du croquis, de l'idée, à la réalisation finale, parfaite, solide, résistante. On passe de la théorie, à la pratique. De la 2D (le dessin) à la 3D (l'objet fini).

Avant d'obtenir l'objet final, il faut souvent faire plusieurs essais, plusieurs maquettes, plusieurs prototypes ; les améliorer à chaque fois, pour que l'objet final soit beau, propre et prêt à être utilisé.

Pour les coussins Néosmock, il a fallu essayer plusieurs façon de coudre le devant et le dos du coussin ensemble, pour que cela soit joli.

[C'est d'ailleurs lors de cette phase que j'ai inventé les porte-clés ! Je faisais des essais de finitions et de couture, mais comme je ne voulais pas gâcher de tissu (en faisant plein d'essais au format final du coussin), j'ai travaillé sur une version miniature du coussin. En ajoutant un mousqueton et un ruban, j'ai créé les porte-clés !]

Je fabrique alors les patrons de chaque objet, pour pouvoir les refaire à l'identique plus tard.

C'est également à cette étape que je détermine le prix de vente : je calcule le temps de fabrication de chaque objet et je peux ainsi savoir combien le vendre. 


6. Le Produit Final

Enfin ! Nous arrivons au produit final !

Grâce au développement produit, j'ai maintenant un premier prototype fini, que je vais toujours garder pour m'en servir de référence ; pour le copier lorsque je fabriquerais vos commandes.

Je dois encore tester le lavage du produit, pour établir le guide d'entretien.

[Découvrez le guide d'entretien pour tous les produits Néosmock ici]

Puis je dois le prendre en photo (à l'aide d'un photographe) pour pouvoir le mettre sur ce site !

Je rédige la description qui accompagne l'image du produit, et voilà !

Tout est prêt pour que vous puissiez acheter le produit.

 

Les recherches du départ, et le Moodboard, servent donc à cadrer la création, afin d'avoir une cohérence à la fin ! Et bien souvent, ce sont les contraintes qui permettent la créativité :)

    Dites-moi si cet article vous a intéressé, et n'hésitez pas à commenter ci-dessous, si vous avez des questions ou souhaitez des précisions !


    Retrouvez @flohomedelight sur Instagram pour voir des photos de chaque étape de la création ! 

    Envie d'en découvrir encore plus ? Je vous ai créé un Ebook Gratuit qui dévoile tous les secrets de fabrication de la matière phare de Flo Home Delight, le Néosmock.

    Ebook Secrets de fabrication Neosmock Flo Home Delight

    Cliquez ici pour télécharger l'ebook gratuit !

     


      Laissez un commentaire

      Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés